Nouvelles recettes

L'Atelier de Joël Robuchon revient à New York en 2015

L'Atelier de Joël Robuchon revient à New York en 2015


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Le chef du siècle Joël Robuchon rouvrira L'Atelier New York à Brookfield Place en 2015

L'Atelier de Joël Robuchon de retour à New York à Brookfield Place

Joël Robuchon, célèbre chef français et chef le plus étoilé au monde au Guide Michelin (25 au dernier décompte), a annoncé le retour de L'Atelier de Joël Robuchon à New York. En 2012, l'original, L'Atelier New York, a fermé à l'hôtel Four Seasons avec deux étoiles Michelin et trois étoiles du New York Times.

L'Atelier de Joël Robuchon rouvrira à Brookfield Place à Battery Park City, Manhattan en mars 2015, avec une salle à manger raffinée, un bar et un salon plus décontractés et des sièges extérieurs au bord de l'eau.

« L’Atelier, dont le nom fait référence à un atelier d’artiste, met l’accent sur la marque de fabrique du chef Robuchon : une précision d’horlogerie très raffinée et une créativité abondante pour créer des plats simples et directs préparés avec des ingrédients de la plus haute qualité », a annoncé L’Atelier dans un communiqué de presse.

« En éliminant les frontières entre cuisine et salle à manger, les sièges de L'Atelier de Joël Robuchon sont disposés autour d'un comptoir donnant directement sur la cuisine, permettant une interaction dynamique entre le chef et le restaurant et offrant un accès direct au processus créatif.

Pour les dernières mises à jour sur la nourriture et les boissons, visitez notre Actualités culinaires page.

Karen Lo est rédactrice adjointe au Daily Meal. Suivez-la sur Twitter @appleplexy.


Une table sur poteau en chêne pourrait se transformer en L'Atelier de Joël Robuchon

Lorsque Table on Post Oak a ouvert ses portes en janvier 2011, c'était sous le nom de Philippe, le restaurant homonyme du chef « cow-boy français » bien-aimé de Houston, Philippe Schmit. Le succès a été rapide, la cuisine française moderne de Philippe recevant une critique trois étoiles de Chronique de Houston critique Alison Cook et les éloges d'innombrables autres écrivains et convives. Mais en septembre 2013, la fleur était au rendez-vous. Schmit a quitté son restaurant éponyme, qui a fermé ses portes en janvier 2014 après seulement trois ans d'activité. En quelques semaines, les propriétaires de Philippe avaient rouvert le restaurant, cette fois avec un nouveau nom, Table, et un nouveau chef, l'ancien chef de cuisine Manuel Pucha.

Le nouveau menu de Table under Pucha n'était pas particulièrement français, mais cela fonctionnait. Ou peut-être pas et un retour à l'influence gauloise est à venir, car des rumeurs circulent actuellement selon lesquelles Table subira bientôt une autre transformation, cette fois en un avant-poste texan de L'Atelier de Joël Robuchon, où les Houstoniens pourraient un jour manger 98 $ pochés. oeufs au caviar d'Ossetra et saumon fumé ou 28$ "Spaghetti façon L'Atelier".

L'Atelier signifie « atelier » en français, et l'aménagement de chacun des huit restaurants L'Atelier de Joël Robuchon qui parsèment le globe est le même : une cuisine ouverte cerclée de sièges, qui permet aux convives d'observer les chefs à travailler chaque nuit. La chaîne de restaurants est souvent citée comme l'une des meilleures au monde, ce qui n'est pas surprenant étant donné que le propriétaire de L'Atelier, le célèbre chef français Joël Robuchon, a remporté plus d'étoiles Michelin dans sa carrière que tout autre chef. L'emplacement de Hong Kong de L'Atelier de Joël Robuchon revendique trois étoiles à son nom, tandis que les emplacements de Paris et de Tokyo méritent deux étoiles plus modérées. L'Atelier compte cinq autres sites, dont Las Vegas, Londres, Bangkok, Singapour et Taipei.

Ce line-up prestigieux pourrait-il bientôt inclure Houston ? Une source proche de Table on Post Oak confirme que le restaurant subit actuellement un lent changement de marque, pour finalement émerger sous le nom de L'Atelier de Joël Robuchon. Ce ne serait que le deuxième emplacement américain du restaurant, et peut-être le premier vrai coup de Houston pour obtenir une étoile Michelin (LOL J/K, cela n'arrivera littéralement jamais, puisque Michelin ne produit presque plus de guides pour les villes américaines).

Desserts à L'Atelier à Hong Kong | Photo via l'utilisateur Flickr macglee

Ce que cette décision marquerait, cependant, ce sont les premiers débuts d'un chef mégastar tel que Robuchon sur la scène culinaire de Houston depuis que Jean-Georges Vongerichten a ouvert Bank Downtown dans l'Hotel Icon en 2004. Bank a fermé, comme Philippe, après seulement trois courtes années. On pourrait affirmer que Bank était en avance sur son temps, cependant, en entrant dans la ville bien avant que cette dernière vague d'attention nationale ne déferle sur le paysage. Le restaurant éphémère de Vongerichten a fourni un terrain fertile dans lequel certains des meilleurs esprits culinaires de la ville ont grandi et se sont épanouis, notamment Jamie Zelko, Philip Speer et le duo dynamique de Bryan Caswell et Bill Floyd, qui a ouvert Reef la même année que Bank a fermé. Qu'un restaurant du calibre de L'Atelier de Joël Robuchon ouvre ses portes à Houston à un moment où la ville connaît une véritable renaissance culinaire pourrait être une chose très excitante à voir.

Bien sûr, cela ne veut pas dire que Houston a toujours été réceptif aux "chefs célèbres". L'incursion limitée de Wolfgang Puck dans la ville est presque trop embarrassante pour mentionner West Ave, pendant ce temps, a vu deux restaurants dirigés par des chefs célèbres fermer à près d'un an d'intervalle : Trenza, du chef Susie Jimenez (un finaliste sur Star du réseau alimentaire), en 2014 et Katsuya du chef Katsuya Uechi by Starck en 2013. Tout comme L'Atelier, Katsuya était une affaire hautement stylisée et exceptionnellement polie d'un chef de renommée mondiale situé dans un endroit très fréquenté dans un riche code postal. Cela a duré un peu plus d'un an.

De son côté, Table n'a pas nié catégoriquement qu'elle se transformait en L'Atelier, ce qui, il faut bien l'admettre, est une idée tellement délicieusement farfelue qu'on ne peut s'empêcher d'espérer que c'est vrai. Le restaurant révèle qu'il a récemment conclu un accord de gestion avec Invest Hospitality, écrivant :

Dans le cadre de l'accord de services de gestion, IH fournira une large gamme de services opérationnels, de gestion de marque et financiers à TABLE, y compris le contrôle des opérations quotidiennes.

IH est dirigé par Alexandre Gaudelet, un vétéran de l'hôtellerie dont le poste précédent en tant que vice-président de l'alimentation et des boissons au MGM Grand Las Vegas l'avait amené à superviser l'avant-poste de Vegas de L'Atelier parmi les autres restaurants du MGM Grand. Aujourd'hui, le cabinet Gaudelet se consacre presque exclusivement à l'exploitation des huit emplacements L'Atelier ainsi que La Boutique de L'Atelier de Joël Robuchon, Le Bar de L'Atelier de Joël Robuchon, Le Kiosque de L'Atelier de Joël Robuchon et la Restauration de L'Atelier de Joël Robuchon. Le seul client non affilié à L'Atelier dans le portefeuille d'IH est le restaurant chinois Song Qi, basé à Monte Carlo. Table on Post Oak semblerait un ajustement inhabituel avec ce portefeuille peut-être que les rumeurs ne sont pas si farfelues. Après tout, il est assez facile d'imaginer des façons dont le bel espace de deux étages de Table pourrait être transformé en quelque chose d'encore plus glamour.

Il est également assez facile de considérer que ce déménagement serait parfaitement synchronisé : si les rumeurs s'avéraient vraies, cette transformation coïnciderait parfaitement avec le relooking que le quartier Uptown effectue actuellement sur Post Oak Blvd. Actuellement, le quartier compte plus d'un milliard de dollars d'activités commerciales prévues au cours des cinq prochaines années, parallèlement à la construction d'immeubles de grande hauteur toujours plus coûteux, d'immeubles de bureaux de grande envergure, d'améliorations des transports et d'un aménagement paysager important, qui, espère le quartier, permettront d'améliorer l'accessibilité des piétons le long de le couloir qui relie la Galleria à la surabondance de nouvelle croissance centrée à San Felipe et Post Oak. Le plan en ce moment est pour Post Oak Blvd. avoir l'air complètement différent dans 20 ans qu'il ne le fait maintenant et faire de ce coin de la ville la destination pour vivre, faire du shopping et manger haut de gamme ouvrir L'Atelier en plein cœur de tout cela pourrait certainement être une façon de faire cela vision une réalité.

Nous devrons attendre et voir. Et nous vous tiendrons au courant au fur et à mesure que les informations arriveront.

Mettre à jour: Le lecteur Tom Gutting nous a rappelé qu'il s'agirait de la troisième succursale aux États-Unis, car L'Atelier de Joël Robuchon rouvrira cette année sa succursale new-yorkaise.

Mise à jour, deuxième partie: Alexandre Gaudelet raconte Chron's Greg Morago qu'aucun L'Atelier n'est à venir pour Houston pour le moment, déclarant que "Table ne disparaîtra jamais vraiment".


Une table sur poteau en chêne pourrait se transformer en L'Atelier de Joël Robuchon

Lorsque Table on Post Oak a ouvert ses portes en janvier 2011, c'était sous le nom de Philippe, le restaurant homonyme du chef « cow-boy français » bien-aimé de Houston, Philippe Schmit. Le succès a été rapide, la cuisine française moderne de Philippe recevant une critique trois étoiles de Chronique de Houston critique Alison Cook et les éloges d'innombrables autres écrivains et convives. Mais en septembre 2013, la fleur était au rendez-vous. Schmit a quitté son restaurant éponyme, qui a fermé ses portes en janvier 2014 après seulement trois ans d'activité. En quelques semaines, les propriétaires de Philippe avaient rouvert le restaurant, cette fois avec un nouveau nom, Table, et un nouveau chef, l'ancien chef de cuisine Manuel Pucha.

Le nouveau menu de Table under Pucha n'était pas particulièrement français, mais cela fonctionnait. Ou peut-être pas et un retour à l'influence gauloise est à venir, car des rumeurs circulent actuellement selon lesquelles Table subira bientôt une autre transformation, cette fois en un avant-poste texan de L'Atelier de Joël Robuchon, où les Houstoniens pourraient un jour manger 98 $ pochés. oeufs au caviar d'Ossetra et saumon fumé ou 28$ "Spaghetti façon L'Atelier".

L'Atelier signifie « atelier » en français, et l'aménagement de chacun des huit restaurants L'Atelier de Joël Robuchon qui parsèment le globe est le même : une cuisine ouverte cerclée de sièges, qui permet aux convives d'observer les chefs à travailler chaque nuit. La chaîne de restaurants est souvent citée comme l'une des meilleures au monde, ce qui n'est pas surprenant étant donné que le propriétaire de L'Atelier, le célèbre chef français Joël Robuchon, a remporté plus d'étoiles Michelin dans sa carrière que tout autre chef. L'emplacement de Hong Kong de L'Atelier de Joël Robuchon revendique trois étoiles à son nom, tandis que les emplacements de Paris et de Tokyo méritent deux étoiles plus modérées. L'Atelier compte cinq autres sites, dont Las Vegas, Londres, Bangkok, Singapour et Taipei.

Ce line-up prestigieux pourrait-il bientôt inclure Houston ? Une source proche de Table on Post Oak confirme que le restaurant subit actuellement un lent changement de marque, pour finalement émerger sous le nom de L'Atelier de Joël Robuchon. Ce ne serait que le deuxième emplacement américain du restaurant, et peut-être le premier vrai coup de Houston pour obtenir une étoile Michelin (LOL J/K, cela n'arrivera littéralement jamais, puisque Michelin ne produit presque plus de guides pour les villes américaines).

Desserts à L'Atelier à Hong Kong | Photo via l'utilisateur Flickr macglee

Ce que cette décision marquerait, cependant, ce sont les premiers débuts d'un chef mégastar tel que Robuchon sur la scène culinaire de Houston depuis que Jean-Georges Vongerichten a ouvert Bank Downtown dans l'Hotel Icon en 2004. Bank a fermé, comme Philippe, après seulement trois courtes années. On pourrait affirmer que Bank était en avance sur son temps, cependant, en entrant dans la ville bien avant que cette dernière vague d'attention nationale ne déferle sur le paysage. Le restaurant éphémère de Vongerichten a fourni un terrain fertile dans lequel certains des meilleurs esprits culinaires de la ville ont grandi et se sont épanouis, notamment Jamie Zelko, Philip Speer et le duo dynamique de Bryan Caswell et Bill Floyd, qui a ouvert Reef la même année que Bank a fermé. Qu'un restaurant du calibre de L'Atelier de Joël Robuchon ouvre ses portes à Houston à un moment où la ville connaît une véritable renaissance culinaire pourrait être une chose très excitante à voir.

Bien sûr, cela ne veut pas dire que Houston a toujours été réceptif aux "chefs célèbres". L'incursion limitée de Wolfgang Puck dans la ville est presque trop embarrassante pour mentionner West Ave, pendant ce temps, a vu deux restaurants dirigés par des chefs célèbres fermer à près d'un an d'intervalle : Trenza, du chef Susie Jimenez (un finaliste sur Star du réseau alimentaire), en 2014 et Katsuya du chef Katsuya Uechi by Starck en 2013. Tout comme L'Atelier, Katsuya était une affaire hautement stylisée et exceptionnellement polie d'un chef de renommée mondiale situé dans un endroit très fréquenté dans un riche code postal. Cela a duré un peu plus d'un an.

De son côté, Table n'a pas nié catégoriquement qu'elle se transformait en L'Atelier, ce qui, il faut bien l'admettre, est une idée tellement délicieusement farfelue qu'on ne peut s'empêcher d'espérer que c'est vrai. Le restaurant révèle qu'il a récemment conclu un accord de gestion avec Invest Hospitality, écrivant :

Dans le cadre de l'accord de services de gestion, IH fournira une large gamme de services opérationnels, de gestion de marque et financiers à TABLE, y compris le contrôle des opérations quotidiennes.

IH est dirigé par Alexandre Gaudelet, un vétéran de l'hôtellerie dont le poste précédent en tant que vice-président de l'alimentation et des boissons au MGM Grand Las Vegas l'avait amené à superviser l'avant-poste de Vegas de L'Atelier parmi les autres restaurants du MGM Grand. Aujourd'hui, le cabinet Gaudelet se consacre presque exclusivement à l'exploitation des huit emplacements L'Atelier ainsi que La Boutique de L'Atelier de Joël Robuchon, Le Bar de L'Atelier de Joël Robuchon, Le Kiosque de L'Atelier de Joël Robuchon et la Restauration de L'Atelier de Joël Robuchon. Le seul client non affilié à L'Atelier dans le portefeuille d'IH est le restaurant chinois Song Qi, basé à Monte Carlo. Table on Post Oak semblerait un ajustement inhabituel avec ce portefeuille peut-être que les rumeurs ne sont pas si farfelues. Après tout, il est assez facile d'imaginer des façons dont le bel espace de deux étages de Table pourrait être transformé en quelque chose d'encore plus glamour.

Il est également assez facile de considérer que ce déménagement serait parfaitement synchronisé : si les rumeurs s'avéraient vraies, cette transformation coïnciderait parfaitement avec le relooking que le quartier Uptown effectue actuellement sur Post Oak Blvd. Actuellement, le quartier compte plus d'un milliard de dollars d'activités commerciales prévues au cours des cinq prochaines années, parallèlement à la construction d'immeubles de grande hauteur toujours plus coûteux, d'immeubles de bureaux de grande envergure, d'améliorations des transports et d'un aménagement paysager important, qui, espère le quartier, permettront d'améliorer l'accessibilité des piétons le long de le couloir qui relie la Galleria à la surabondance de nouvelle croissance centrée à San Felipe et Post Oak. Le plan en ce moment est pour Post Oak Blvd. avoir l'air complètement différent dans 20 ans qu'il ne le fait maintenant et faire de ce coin de la ville la destination pour vivre, faire du shopping et manger haut de gamme ouvrir L'Atelier en plein cœur de tout cela pourrait certainement être une façon de faire cela vision une réalité.

Nous devrons attendre et voir. Et nous vous tiendrons au courant au fur et à mesure que les informations arriveront.

Mettre à jour: Le lecteur Tom Gutting nous a rappelé qu'il s'agirait de la troisième succursale aux États-Unis, car L'Atelier de Joël Robuchon rouvrira cette année sa succursale new-yorkaise.

Mise à jour, deuxième partie: Alexandre Gaudelet raconte Chron's Greg Morago qu'aucun L'Atelier n'est à venir pour Houston pour le moment, déclarant que "Table ne disparaîtra jamais vraiment".


Une table sur poteau en chêne pourrait se transformer en L'Atelier de Joël Robuchon

Lorsque Table on Post Oak a ouvert ses portes en janvier 2011, c'était sous le nom de Philippe, le restaurant homonyme du chef « cow-boy français » bien-aimé de Houston, Philippe Schmit. Le succès a été rapide, la cuisine française moderne de Philippe recevant une critique trois étoiles de Chronique de Houston critique Alison Cook et les éloges d'innombrables autres écrivains et convives. Mais en septembre 2013, la fleur était au rendez-vous. Schmit a quitté son restaurant éponyme, qui a fermé ses portes en janvier 2014 après seulement trois ans d'activité. En quelques semaines, les propriétaires de Philippe avaient rouvert le restaurant, cette fois avec un nouveau nom, Table, et un nouveau chef, l'ancien chef de cuisine Manuel Pucha.

Le nouveau menu de Table under Pucha n'était pas particulièrement français, mais cela fonctionnait. Ou peut-être pas et un retour à l'influence gauloise est à venir, car des rumeurs circulent actuellement selon lesquelles Table subira bientôt une autre transformation, cette fois en un avant-poste texan de L'Atelier de Joël Robuchon, où les Houstoniens pourraient un jour manger 98 $ pochés. oeufs au caviar d'Ossetra et saumon fumé ou 28$ "Spaghetti façon L'Atelier".

L'Atelier signifie « atelier » en français, et l'aménagement de chacun des huit restaurants L'Atelier de Joël Robuchon qui parsèment le globe est le même : une cuisine ouverte cerclée de sièges, qui permet aux convives d'observer les chefs à travailler chaque nuit. La chaîne de restaurants est souvent citée comme l'une des meilleures au monde, ce qui n'est pas surprenant étant donné que le propriétaire de L'Atelier, le célèbre chef français Joël Robuchon, a remporté plus d'étoiles Michelin dans sa carrière que tout autre chef. L'emplacement de Hong Kong de L'Atelier de Joël Robuchon revendique trois étoiles à son nom, tandis que les emplacements de Paris et de Tokyo méritent deux étoiles plus modérées. L'Atelier compte cinq autres sites, dont Las Vegas, Londres, Bangkok, Singapour et Taipei.

Ce line-up prestigieux pourrait-il bientôt inclure Houston ? Une source proche de Table on Post Oak confirme que le restaurant subit actuellement un lent changement de marque, pour finalement émerger sous le nom de L'Atelier de Joël Robuchon. Ce ne serait que le deuxième emplacement américain du restaurant, et peut-être le premier vrai coup de Houston pour obtenir une étoile Michelin (LOL J/K, cela n'arrivera littéralement jamais, puisque Michelin ne produit presque plus de guides pour les villes américaines).

Desserts à L'Atelier à Hong Kong | Photo via l'utilisateur Flickr macglee

Ce que cette décision marquerait, cependant, ce sont les premiers débuts d'un chef mégastar tel que Robuchon sur la scène culinaire de Houston depuis que Jean-Georges Vongerichten a ouvert Bank Downtown dans l'Hotel Icon en 2004. Bank a fermé, comme Philippe, après seulement trois courtes années. On pourrait affirmer que Bank était en avance sur son temps, cependant, en entrant dans la ville bien avant que cette dernière vague d'attention nationale ne déferle sur le paysage. Le restaurant éphémère de Vongerichten a fourni un terrain fertile dans lequel certains des meilleurs esprits culinaires de la ville ont grandi et se sont épanouis, notamment Jamie Zelko, Philip Speer et le duo dynamique de Bryan Caswell et Bill Floyd, qui a ouvert Reef la même année que Bank a fermé. Qu'un restaurant du calibre de L'Atelier de Joël Robuchon ouvre ses portes à Houston à un moment où la ville connaît une véritable renaissance culinaire pourrait être une chose très excitante à voir.

Bien sûr, cela ne veut pas dire que Houston a toujours été réceptif aux "chefs célèbres". L'incursion limitée de Wolfgang Puck dans la ville est presque trop embarrassante pour mentionner West Ave, pendant ce temps, a vu deux restaurants dirigés par des chefs célèbres fermer à près d'un an d'intervalle : Trenza, du chef Susie Jimenez (un finaliste sur Star du réseau alimentaire), en 2014 et Katsuya du chef Katsuya Uechi by Starck en 2013. Tout comme L'Atelier, Katsuya était une affaire hautement stylisée et exceptionnellement polie d'un chef de renommée mondiale situé dans un endroit très fréquenté dans un riche code postal. Cela a duré un peu plus d'un an.

De son côté, Table n'a pas nié catégoriquement qu'elle se transformait en L'Atelier, ce qui, il faut bien l'admettre, est une idée tellement délicieusement farfelue qu'on ne peut s'empêcher d'espérer que c'est vrai. Le restaurant révèle qu'il a récemment conclu un accord de gestion avec Invest Hospitality, écrivant :

Dans le cadre de l'accord de services de gestion, IH fournira une large gamme de services opérationnels, de gestion de marque et financiers à TABLE, y compris le contrôle des opérations quotidiennes.

IH est dirigé par Alexandre Gaudelet, un vétéran de l'hôtellerie dont le poste précédent en tant que vice-président de l'alimentation et des boissons au MGM Grand Las Vegas l'avait amené à superviser l'avant-poste de Vegas de L'Atelier parmi les autres restaurants du MGM Grand. Aujourd'hui, le cabinet Gaudelet se consacre presque exclusivement à l'exploitation des huit emplacements L'Atelier ainsi que La Boutique de L'Atelier de Joël Robuchon, Le Bar de L'Atelier de Joël Robuchon, Le Kiosque de L'Atelier de Joël Robuchon et la Restauration de L'Atelier de Joël Robuchon. Le seul client non affilié à L'Atelier dans le portefeuille d'IH est le restaurant chinois Song Qi, basé à Monte Carlo. Table on Post Oak semblerait un ajustement inhabituel avec ce portefeuille peut-être que les rumeurs ne sont pas si farfelues. Après tout, il est assez facile d'imaginer des façons dont le bel espace de deux étages de Table pourrait être transformé en quelque chose d'encore plus glamour.

Il est également assez facile de considérer que ce déménagement serait parfaitement synchronisé : si les rumeurs s'avéraient vraies, cette transformation coïnciderait parfaitement avec le relooking que le quartier Uptown effectue actuellement sur Post Oak Blvd. Actuellement, le quartier compte plus d'un milliard de dollars d'activités commerciales prévues au cours des cinq prochaines années, parallèlement à la construction d'immeubles de grande hauteur toujours plus coûteux, d'immeubles de bureaux de grande envergure, d'améliorations des transports et d'un aménagement paysager important, qui, espère le quartier, permettront d'améliorer l'accessibilité des piétons le long de le couloir qui relie la Galleria à la surabondance de nouvelle croissance centrée à San Felipe et Post Oak. Le plan en ce moment est pour Post Oak Blvd. avoir l'air complètement différent dans 20 ans qu'il ne le fait maintenant et faire de ce coin de la ville la destination pour vivre, faire du shopping et manger haut de gamme ouvrir L'Atelier en plein cœur de tout cela pourrait certainement être une façon de faire cela vision une réalité.

Nous devrons attendre et voir. Et nous vous tiendrons au courant au fur et à mesure que les informations arriveront.

Mettre à jour: Le lecteur Tom Gutting nous a rappelé qu'il s'agirait de la troisième succursale aux États-Unis, car L'Atelier de Joël Robuchon rouvrira cette année sa succursale new-yorkaise.

Mise à jour, deuxième partie: Alexandre Gaudelet raconte Chron's Greg Morago qu'aucun L'Atelier n'est à venir pour Houston pour le moment, déclarant que "Table ne disparaîtra jamais vraiment".


Une table sur poteau en chêne pourrait se transformer en L'Atelier de Joël Robuchon

Lorsque Table on Post Oak a ouvert ses portes en janvier 2011, c'était sous le nom de Philippe, le restaurant homonyme du chef « cow-boy français » bien-aimé de Houston, Philippe Schmit. Le succès a été rapide, la cuisine française moderne de Philippe recevant une critique trois étoiles de Chronique de Houston critique Alison Cook et les éloges d'innombrables autres écrivains et convives. Mais en septembre 2013, la fleur était au rendez-vous. Schmit a quitté son restaurant éponyme, qui a fermé ses portes en janvier 2014 après seulement trois ans d'activité. En quelques semaines, les propriétaires de Philippe avaient rouvert le restaurant, cette fois avec un nouveau nom, Table, et un nouveau chef, l'ancien chef de cuisine Manuel Pucha.

Le nouveau menu de Table under Pucha n'était pas particulièrement français, mais cela fonctionnait. Ou peut-être pas et un retour à l'influence gauloise est à venir, car des rumeurs circulent actuellement selon lesquelles Table subira bientôt une autre transformation, cette fois en un avant-poste texan de L'Atelier de Joël Robuchon, où les Houstoniens pourraient un jour manger 98 $ pochés. oeufs au caviar d'Ossetra et saumon fumé ou 28$ "Spaghetti façon L'Atelier".

L'Atelier signifie « atelier » en français, et l'aménagement de chacun des huit restaurants L'Atelier de Joël Robuchon qui parsèment le globe est le même : une cuisine ouverte cerclée de sièges, qui permet aux convives d'observer les chefs à travailler chaque nuit. La chaîne de restaurants est souvent citée comme l'une des meilleures au monde, ce qui n'est pas surprenant étant donné que le propriétaire de L'Atelier, le célèbre chef français Joël Robuchon, a remporté plus d'étoiles Michelin dans sa carrière que tout autre chef. L'emplacement de Hong Kong de L'Atelier de Joël Robuchon revendique trois étoiles à son nom, tandis que les emplacements de Paris et de Tokyo méritent deux étoiles plus modérées. L'Atelier compte cinq autres sites, dont Las Vegas, Londres, Bangkok, Singapour et Taipei.

Ce line-up prestigieux pourrait-il bientôt inclure Houston ? Une source proche de Table on Post Oak confirme que le restaurant subit actuellement un lent changement de marque, pour finalement émerger sous le nom de L'Atelier de Joël Robuchon. Ce ne serait que le deuxième emplacement américain du restaurant, et peut-être le premier vrai coup de Houston pour obtenir une étoile Michelin (LOL J/K, cela n'arrivera littéralement jamais, puisque Michelin ne produit presque plus de guides pour les villes américaines).

Desserts à L'Atelier à Hong Kong | Photo via l'utilisateur Flickr macglee

Ce que cette décision marquerait, cependant, ce sont les premiers débuts d'un chef mégastar tel que Robuchon sur la scène culinaire de Houston depuis que Jean-Georges Vongerichten a ouvert Bank Downtown dans l'Hotel Icon en 2004. Bank a fermé, comme Philippe, après seulement trois courtes années. On pourrait affirmer que Bank était en avance sur son temps, cependant, en entrant dans la ville bien avant que cette dernière vague d'attention nationale ne déferle sur le paysage. Le restaurant éphémère de Vongerichten a fourni un terrain fertile dans lequel certains des meilleurs esprits culinaires de la ville ont grandi et se sont épanouis, notamment Jamie Zelko, Philip Speer et le duo dynamique de Bryan Caswell et Bill Floyd, qui a ouvert Reef la même année que Bank a fermé. Qu'un restaurant du calibre de L'Atelier de Joël Robuchon ouvre ses portes à Houston à un moment où la ville connaît une véritable renaissance culinaire pourrait être une chose très excitante à voir.

Bien sûr, cela ne veut pas dire que Houston a toujours été réceptif aux "chefs célèbres". L'incursion limitée de Wolfgang Puck dans la ville est presque trop embarrassante pour mentionner West Ave, pendant ce temps, a vu deux restaurants dirigés par des chefs célèbres fermer à près d'un an d'intervalle : Trenza, du chef Susie Jimenez (un finaliste sur Star du réseau alimentaire), en 2014 et Katsuya du chef Katsuya Uechi by Starck en 2013. Tout comme L'Atelier, Katsuya était une affaire hautement stylisée et exceptionnellement polie d'un chef de renommée mondiale situé dans un endroit très fréquenté dans un riche code postal. Cela a duré un peu plus d'un an.

De son côté, Table n'a pas nié catégoriquement qu'elle se transformait en L'Atelier, ce qui, il faut bien l'admettre, est une idée tellement délicieusement farfelue qu'on ne peut s'empêcher d'espérer que c'est vrai. Le restaurant révèle qu'il a récemment conclu un accord de gestion avec Invest Hospitality, écrivant :

Dans le cadre de l'accord de services de gestion, IH fournira une large gamme de services opérationnels, de gestion de marque et financiers à TABLE, y compris le contrôle des opérations quotidiennes.

IH est dirigé par Alexandre Gaudelet, un vétéran de l'hôtellerie dont le poste précédent en tant que vice-président de l'alimentation et des boissons au MGM Grand Las Vegas l'avait amené à superviser l'avant-poste de Vegas de L'Atelier parmi les autres restaurants du MGM Grand. Aujourd'hui, le cabinet Gaudelet se consacre presque exclusivement à l'exploitation des huit emplacements L'Atelier ainsi que La Boutique de L'Atelier de Joël Robuchon, Le Bar de L'Atelier de Joël Robuchon, Le Kiosque de L'Atelier de Joël Robuchon et la Restauration de L'Atelier de Joël Robuchon. Le seul client non affilié à L'Atelier dans le portefeuille d'IH est le restaurant chinois Song Qi, basé à Monte Carlo. Table on Post Oak semblerait un ajustement inhabituel avec ce portefeuille peut-être que les rumeurs ne sont pas si farfelues. Après tout, il est assez facile d'imaginer des façons dont le bel espace de deux étages de Table pourrait être transformé en quelque chose d'encore plus glamour.

Il est également assez facile de considérer que ce déménagement serait parfaitement synchronisé : si les rumeurs s'avéraient vraies, cette transformation coïnciderait parfaitement avec le relooking que le quartier Uptown effectue actuellement sur Post Oak Blvd. Actuellement, le quartier compte plus d'un milliard de dollars d'activités commerciales prévues au cours des cinq prochaines années, parallèlement à la construction d'immeubles de grande hauteur toujours plus coûteux, d'immeubles de bureaux de grande envergure, d'améliorations des transports et d'un aménagement paysager important, qui, espère le quartier, permettront d'améliorer l'accessibilité des piétons le long de le couloir qui relie la Galleria à la surabondance de nouvelle croissance centrée à San Felipe et Post Oak. Le plan en ce moment est pour Post Oak Blvd. avoir l'air complètement différent dans 20 ans qu'il ne le fait maintenant et faire de ce coin de la ville la destination pour vivre, faire du shopping et manger haut de gamme ouvrir L'Atelier en plein cœur de tout cela pourrait certainement être une façon de faire cela vision une réalité.

Nous devrons attendre et voir. Et nous vous tiendrons au courant au fur et à mesure que les informations arriveront.

Mettre à jour: Le lecteur Tom Gutting nous a rappelé qu'il s'agirait de la troisième succursale aux États-Unis, car L'Atelier de Joël Robuchon rouvrira cette année sa succursale new-yorkaise.

Mise à jour, deuxième partie: Alexandre Gaudelet raconte Chron's Greg Morago qu'aucun L'Atelier n'est à venir pour Houston pour le moment, déclarant que "Table ne disparaîtra jamais vraiment".


Une table sur poteau en chêne pourrait se transformer en L'Atelier de Joël Robuchon

Lorsque Table on Post Oak a ouvert ses portes en janvier 2011, c'était sous le nom de Philippe, le restaurant homonyme du chef « cow-boy français » bien-aimé de Houston, Philippe Schmit. Le succès a été rapide, la cuisine française moderne de Philippe recevant une critique trois étoiles de Chronique de Houston critique Alison Cook et les éloges d'innombrables autres écrivains et convives. Mais en septembre 2013, la fleur était au rendez-vous. Schmit a quitté son restaurant éponyme, qui a fermé ses portes en janvier 2014 après seulement trois ans d'activité. En quelques semaines, les propriétaires de Philippe avaient rouvert le restaurant, cette fois avec un nouveau nom, Table, et un nouveau chef, l'ancien chef de cuisine Manuel Pucha.

Le nouveau menu de Table under Pucha n'était pas particulièrement français, mais cela fonctionnait. Ou peut-être pas et un retour à l'influence gauloise est à venir, car des rumeurs circulent actuellement selon lesquelles Table subira bientôt une autre transformation, cette fois en un avant-poste texan de L'Atelier de Joël Robuchon, où les Houstoniens pourraient un jour manger 98 $ pochés. oeufs au caviar d'Ossetra et saumon fumé ou 28$ "Spaghetti façon L'Atelier".

L'Atelier signifie « atelier » en français, et l'aménagement de chacun des huit restaurants L'Atelier de Joël Robuchon qui parsèment le globe est le même : une cuisine ouverte cerclée de sièges, qui permet aux convives d'observer les chefs à travailler chaque nuit. La chaîne de restaurants est souvent citée comme l'une des meilleures au monde, ce qui n'est pas surprenant étant donné que le propriétaire de L'Atelier, le célèbre chef français Joël Robuchon, a remporté plus d'étoiles Michelin dans sa carrière que tout autre chef. L'emplacement de Hong Kong de L'Atelier de Joël Robuchon revendique trois étoiles à son nom, tandis que les emplacements de Paris et de Tokyo méritent deux étoiles plus modérées. L'Atelier compte cinq autres sites, dont Las Vegas, Londres, Bangkok, Singapour et Taipei.

Ce line-up prestigieux pourrait-il bientôt inclure Houston ? Une source proche de Table on Post Oak confirme que le restaurant subit actuellement un lent changement de marque, pour finalement émerger sous le nom de L'Atelier de Joël Robuchon. Ce ne serait que le deuxième emplacement américain du restaurant, et peut-être le premier vrai coup de Houston pour obtenir une étoile Michelin (LOL J/K, cela n'arrivera littéralement jamais, puisque Michelin ne produit presque plus de guides pour les villes américaines).

Desserts à L'Atelier à Hong Kong | Photo via l'utilisateur Flickr macglee

Ce que cette décision marquerait, cependant, ce sont les premiers débuts d'un chef mégastar tel que Robuchon sur la scène culinaire de Houston depuis que Jean-Georges Vongerichten a ouvert Bank Downtown dans l'Hotel Icon en 2004. Bank a fermé, comme Philippe, après seulement trois courtes années. On pourrait affirmer que Bank était en avance sur son temps, cependant, en entrant dans la ville bien avant que cette dernière vague d'attention nationale ne déferle sur le paysage. Vongerichten's short-lived restaurant provided fertile ground in which some of the city's best culinary minds grew and blossomed, including Jamie Zelko, Philip Speer and the dynamic duo of Bryan Caswell and Bill Floyd, who opened Reef the same year that Bank closed. For a restaurant of L'Atelier de Joël Robuchon's caliber to open in Houston at a time when the city's experiencing a full-on culinary renaissance could be a very exciting thing to witness.

Of course, that's not to say that Houston's always been receptive to "celebrity chefs." Wolfgang Puck's limited foray into the city is almost too embarrassing to mention West Ave, meanwhile, saw two celebrity chef-driven restaurants close within nearly a year of each other: Trenza, from chef Susie Jimenez (a runner-up on Food Network Star), in 2014 and chef Katsuya Uechi's Katsuya by Starck in 2013. Much like L'Atelier, Katsuya was a highly stylized, exceptionally polished affair from a globally recognized chef set in a high-traffic location in a wealthy ZIP code. It lasted a little over a year.

For its part, Table did not flatly deny that it's turning into L'Atelier, which—you have to admit—is an idea that's just so deliciously far-fetched you can't help but hope it's true. The restaurant discloses that it did recently enter into a management arrangement with Invest Hospitality, writing:

As part of the management services agreement, IH will provide a wide range of operational, brand management, and financial services to TABLE including control of day-to-day operations.

IH is run by Alexandre Gaudelet, a hospitality veteran whose previous job as VP of Food & Beverage at MGM Grand Las Vegas found him overseeing the Vegas outpost of L'Atelier among the MGM Grand's other restaurants. Today, Gaudelet's firm is devoted almost exclusively to running all eight L'Atelier locations as well as La Boutique de L'Atelier de Joël Robuchon, Le Bar de L'Atelier de Joël Robuchon, Le Kiosk de L'Atelier de Joël Robuchon and Catering de L'Atelier de Joël Robuchon. The only non-L'Atelier-affiliated client in IH's portfolio is Monte Carlo–based Chinese restaurant Song Qi. Table on Post Oak would seem an unusual fit with this portfolio maybe the rumors aren't so far-fetched. After all, it's easy enough to imagine ways in which Table's beautiful two-story space could be whipped into something even more glamorous.

It's also easy enough to consider that this move would be perfectly timed: If the rumors prove to be true, this transformation would coincide neatly with the makeover that the Uptown District is currently performing on Post Oak Blvd. Currently, the district boasts over $1 billion in planned commercial activity over the next five years alongside the construction of ever-pricier high rises, high-profile office buildings, transportation improvements and significant greenscaping, which the district hopes will lead to improved pedestrian accessibility along the corridor that connects the Galleria to the glut of new growth centered at San Felipe and Post Oak. The plan right now is for Post Oak Blvd. to look entirely different in 20 years than it does now and to establish this corner of the city as the destination for high-end living, shopping and dining opening L'Atelier right in the midst of it all could certainly be one way to make that vision a reality.

We'll have to wait and see. And we'll update you as information comes in.

Mettre à jour: Reader Tom Gutting reminded us that this would be the third US location, as L'Atelier de Joël Robuchon will be reopening its New York City location this year.

Update, Part Two: Alexandre Gaudelet tells the Chron's Greg Morago that no L'Atelier is forthcoming for Houston at the moment, stating that "Table is never really going away."


Table on Post Oak Might Be Transforming Into L'Atelier de Joël Robuchon

When Table on Post Oak originally opened in January 2011, it was as Philippe, the namesake restaurant of Houston's beloved "French cowboy" chef Philippe Schmit. Success was swift, with Philippe's modern French cuisine receiving a three-star review from Houston Chronicle critic Alison Cook and praise from countless other writers and diners. But by September 2013, the bloom was off the rose Schmit departed his eponymous restaurant, which closed in January 2014 after only three years in business. Within weeks, Philippe's owners had reopened the restaurant—this time with a new name, Table, and a new chef, former chef de cuisine Manuel Pucha.

The new menu at Table under Pucha wasn't particularly French, but it worked. Or perhaps it didn't and a return to Gallic influence is forthcoming, as rumors are currently swirling that Table will soon undergo another transformation—this time into a Texas outpost of L'Atelier de Joël Robuchon, where Houstonians could one day eat $98 poached eggs with Ossetra caviar and smoked salmon or $28 "L'Atelier style spaghetti."

L'Atelier means "workshop" in French, and the set-up at each of the eight L'Atelier de Joël Robuchon restaurants that dot the globe is the same: an open kitchen ringed with seats, which allow guests to watch the chefs at work each night. The restaurant chain is often cited as one of the best in the world—no surprise considering L'Atelier's owner, famed French chef Joël Robuchon, has garnered more Michelin stars in his career than any other chef. The Hong Kong location of L'Atelier de Joël Robuchon claims three stars to its name, while the Paris and Tokyo locations merit a more moderate two stars. L'Atelier counts five other locations, including Las Vegas, London, Bangkok, Singapore and Taipei.

Could that prestigious line-up soon include Houston? A source close to Table on Post Oak confirms that the restaurant is currently undergoing a slow rebranding, to eventually emerge as L'Atelier de Joël Robuchon. It would be only the second US location of the restaurant, and perhaps Houston's first real shot at getting a Michelin star (LOL J/K, that's literally never going to happen, since Michelin barely produces guides for US cities anymore).

Desserts at L'Atelier in Hong Kong | Photo via Flickr user macglee

What this move would mark, however, is the first debut of a megastar chef such as Robuchon into Houston's dining scene since Jean-Georges Vongerichten opened Bank downtown in the Hotel Icon in 2004. Bank closed—like Philippe—after only three short years. It could be argued that Bank was ahead of its time, however, entering the city long before this latest tide of national attention swept over the landscape. Vongerichten's short-lived restaurant provided fertile ground in which some of the city's best culinary minds grew and blossomed, including Jamie Zelko, Philip Speer and the dynamic duo of Bryan Caswell and Bill Floyd, who opened Reef the same year that Bank closed. For a restaurant of L'Atelier de Joël Robuchon's caliber to open in Houston at a time when the city's experiencing a full-on culinary renaissance could be a very exciting thing to witness.

Of course, that's not to say that Houston's always been receptive to "celebrity chefs." Wolfgang Puck's limited foray into the city is almost too embarrassing to mention West Ave, meanwhile, saw two celebrity chef-driven restaurants close within nearly a year of each other: Trenza, from chef Susie Jimenez (a runner-up on Food Network Star), in 2014 and chef Katsuya Uechi's Katsuya by Starck in 2013. Much like L'Atelier, Katsuya was a highly stylized, exceptionally polished affair from a globally recognized chef set in a high-traffic location in a wealthy ZIP code. It lasted a little over a year.

For its part, Table did not flatly deny that it's turning into L'Atelier, which—you have to admit—is an idea that's just so deliciously far-fetched you can't help but hope it's true. The restaurant discloses that it did recently enter into a management arrangement with Invest Hospitality, writing:

As part of the management services agreement, IH will provide a wide range of operational, brand management, and financial services to TABLE including control of day-to-day operations.

IH is run by Alexandre Gaudelet, a hospitality veteran whose previous job as VP of Food & Beverage at MGM Grand Las Vegas found him overseeing the Vegas outpost of L'Atelier among the MGM Grand's other restaurants. Today, Gaudelet's firm is devoted almost exclusively to running all eight L'Atelier locations as well as La Boutique de L'Atelier de Joël Robuchon, Le Bar de L'Atelier de Joël Robuchon, Le Kiosk de L'Atelier de Joël Robuchon and Catering de L'Atelier de Joël Robuchon. The only non-L'Atelier-affiliated client in IH's portfolio is Monte Carlo–based Chinese restaurant Song Qi. Table on Post Oak would seem an unusual fit with this portfolio maybe the rumors aren't so far-fetched. After all, it's easy enough to imagine ways in which Table's beautiful two-story space could be whipped into something even more glamorous.

It's also easy enough to consider that this move would be perfectly timed: If the rumors prove to be true, this transformation would coincide neatly with the makeover that the Uptown District is currently performing on Post Oak Blvd. Currently, the district boasts over $1 billion in planned commercial activity over the next five years alongside the construction of ever-pricier high rises, high-profile office buildings, transportation improvements and significant greenscaping, which the district hopes will lead to improved pedestrian accessibility along the corridor that connects the Galleria to the glut of new growth centered at San Felipe and Post Oak. The plan right now is for Post Oak Blvd. to look entirely different in 20 years than it does now and to establish this corner of the city as the destination for high-end living, shopping and dining opening L'Atelier right in the midst of it all could certainly be one way to make that vision a reality.

We'll have to wait and see. And we'll update you as information comes in.

Mettre à jour: Reader Tom Gutting reminded us that this would be the third US location, as L'Atelier de Joël Robuchon will be reopening its New York City location this year.

Update, Part Two: Alexandre Gaudelet tells the Chron's Greg Morago that no L'Atelier is forthcoming for Houston at the moment, stating that "Table is never really going away."


Table on Post Oak Might Be Transforming Into L'Atelier de Joël Robuchon

When Table on Post Oak originally opened in January 2011, it was as Philippe, the namesake restaurant of Houston's beloved "French cowboy" chef Philippe Schmit. Success was swift, with Philippe's modern French cuisine receiving a three-star review from Houston Chronicle critic Alison Cook and praise from countless other writers and diners. But by September 2013, the bloom was off the rose Schmit departed his eponymous restaurant, which closed in January 2014 after only three years in business. Within weeks, Philippe's owners had reopened the restaurant—this time with a new name, Table, and a new chef, former chef de cuisine Manuel Pucha.

The new menu at Table under Pucha wasn't particularly French, but it worked. Or perhaps it didn't and a return to Gallic influence is forthcoming, as rumors are currently swirling that Table will soon undergo another transformation—this time into a Texas outpost of L'Atelier de Joël Robuchon, where Houstonians could one day eat $98 poached eggs with Ossetra caviar and smoked salmon or $28 "L'Atelier style spaghetti."

L'Atelier means "workshop" in French, and the set-up at each of the eight L'Atelier de Joël Robuchon restaurants that dot the globe is the same: an open kitchen ringed with seats, which allow guests to watch the chefs at work each night. The restaurant chain is often cited as one of the best in the world—no surprise considering L'Atelier's owner, famed French chef Joël Robuchon, has garnered more Michelin stars in his career than any other chef. The Hong Kong location of L'Atelier de Joël Robuchon claims three stars to its name, while the Paris and Tokyo locations merit a more moderate two stars. L'Atelier counts five other locations, including Las Vegas, London, Bangkok, Singapore and Taipei.

Could that prestigious line-up soon include Houston? A source close to Table on Post Oak confirms that the restaurant is currently undergoing a slow rebranding, to eventually emerge as L'Atelier de Joël Robuchon. It would be only the second US location of the restaurant, and perhaps Houston's first real shot at getting a Michelin star (LOL J/K, that's literally never going to happen, since Michelin barely produces guides for US cities anymore).

Desserts at L'Atelier in Hong Kong | Photo via Flickr user macglee

What this move would mark, however, is the first debut of a megastar chef such as Robuchon into Houston's dining scene since Jean-Georges Vongerichten opened Bank downtown in the Hotel Icon in 2004. Bank closed—like Philippe—after only three short years. It could be argued that Bank was ahead of its time, however, entering the city long before this latest tide of national attention swept over the landscape. Vongerichten's short-lived restaurant provided fertile ground in which some of the city's best culinary minds grew and blossomed, including Jamie Zelko, Philip Speer and the dynamic duo of Bryan Caswell and Bill Floyd, who opened Reef the same year that Bank closed. For a restaurant of L'Atelier de Joël Robuchon's caliber to open in Houston at a time when the city's experiencing a full-on culinary renaissance could be a very exciting thing to witness.

Of course, that's not to say that Houston's always been receptive to "celebrity chefs." Wolfgang Puck's limited foray into the city is almost too embarrassing to mention West Ave, meanwhile, saw two celebrity chef-driven restaurants close within nearly a year of each other: Trenza, from chef Susie Jimenez (a runner-up on Food Network Star), in 2014 and chef Katsuya Uechi's Katsuya by Starck in 2013. Much like L'Atelier, Katsuya was a highly stylized, exceptionally polished affair from a globally recognized chef set in a high-traffic location in a wealthy ZIP code. It lasted a little over a year.

For its part, Table did not flatly deny that it's turning into L'Atelier, which—you have to admit—is an idea that's just so deliciously far-fetched you can't help but hope it's true. The restaurant discloses that it did recently enter into a management arrangement with Invest Hospitality, writing:

As part of the management services agreement, IH will provide a wide range of operational, brand management, and financial services to TABLE including control of day-to-day operations.

IH is run by Alexandre Gaudelet, a hospitality veteran whose previous job as VP of Food & Beverage at MGM Grand Las Vegas found him overseeing the Vegas outpost of L'Atelier among the MGM Grand's other restaurants. Today, Gaudelet's firm is devoted almost exclusively to running all eight L'Atelier locations as well as La Boutique de L'Atelier de Joël Robuchon, Le Bar de L'Atelier de Joël Robuchon, Le Kiosk de L'Atelier de Joël Robuchon and Catering de L'Atelier de Joël Robuchon. The only non-L'Atelier-affiliated client in IH's portfolio is Monte Carlo–based Chinese restaurant Song Qi. Table on Post Oak would seem an unusual fit with this portfolio maybe the rumors aren't so far-fetched. After all, it's easy enough to imagine ways in which Table's beautiful two-story space could be whipped into something even more glamorous.

It's also easy enough to consider that this move would be perfectly timed: If the rumors prove to be true, this transformation would coincide neatly with the makeover that the Uptown District is currently performing on Post Oak Blvd. Currently, the district boasts over $1 billion in planned commercial activity over the next five years alongside the construction of ever-pricier high rises, high-profile office buildings, transportation improvements and significant greenscaping, which the district hopes will lead to improved pedestrian accessibility along the corridor that connects the Galleria to the glut of new growth centered at San Felipe and Post Oak. The plan right now is for Post Oak Blvd. to look entirely different in 20 years than it does now and to establish this corner of the city as the destination for high-end living, shopping and dining opening L'Atelier right in the midst of it all could certainly be one way to make that vision a reality.

We'll have to wait and see. And we'll update you as information comes in.

Mettre à jour: Reader Tom Gutting reminded us that this would be the third US location, as L'Atelier de Joël Robuchon will be reopening its New York City location this year.

Update, Part Two: Alexandre Gaudelet tells the Chron's Greg Morago that no L'Atelier is forthcoming for Houston at the moment, stating that "Table is never really going away."


Table on Post Oak Might Be Transforming Into L'Atelier de Joël Robuchon

When Table on Post Oak originally opened in January 2011, it was as Philippe, the namesake restaurant of Houston's beloved "French cowboy" chef Philippe Schmit. Success was swift, with Philippe's modern French cuisine receiving a three-star review from Houston Chronicle critic Alison Cook and praise from countless other writers and diners. But by September 2013, the bloom was off the rose Schmit departed his eponymous restaurant, which closed in January 2014 after only three years in business. Within weeks, Philippe's owners had reopened the restaurant—this time with a new name, Table, and a new chef, former chef de cuisine Manuel Pucha.

The new menu at Table under Pucha wasn't particularly French, but it worked. Or perhaps it didn't and a return to Gallic influence is forthcoming, as rumors are currently swirling that Table will soon undergo another transformation—this time into a Texas outpost of L'Atelier de Joël Robuchon, where Houstonians could one day eat $98 poached eggs with Ossetra caviar and smoked salmon or $28 "L'Atelier style spaghetti."

L'Atelier means "workshop" in French, and the set-up at each of the eight L'Atelier de Joël Robuchon restaurants that dot the globe is the same: an open kitchen ringed with seats, which allow guests to watch the chefs at work each night. The restaurant chain is often cited as one of the best in the world—no surprise considering L'Atelier's owner, famed French chef Joël Robuchon, has garnered more Michelin stars in his career than any other chef. The Hong Kong location of L'Atelier de Joël Robuchon claims three stars to its name, while the Paris and Tokyo locations merit a more moderate two stars. L'Atelier counts five other locations, including Las Vegas, London, Bangkok, Singapore and Taipei.

Could that prestigious line-up soon include Houston? A source close to Table on Post Oak confirms that the restaurant is currently undergoing a slow rebranding, to eventually emerge as L'Atelier de Joël Robuchon. It would be only the second US location of the restaurant, and perhaps Houston's first real shot at getting a Michelin star (LOL J/K, that's literally never going to happen, since Michelin barely produces guides for US cities anymore).

Desserts at L'Atelier in Hong Kong | Photo via Flickr user macglee

What this move would mark, however, is the first debut of a megastar chef such as Robuchon into Houston's dining scene since Jean-Georges Vongerichten opened Bank downtown in the Hotel Icon in 2004. Bank closed—like Philippe—after only three short years. It could be argued that Bank was ahead of its time, however, entering the city long before this latest tide of national attention swept over the landscape. Vongerichten's short-lived restaurant provided fertile ground in which some of the city's best culinary minds grew and blossomed, including Jamie Zelko, Philip Speer and the dynamic duo of Bryan Caswell and Bill Floyd, who opened Reef the same year that Bank closed. For a restaurant of L'Atelier de Joël Robuchon's caliber to open in Houston at a time when the city's experiencing a full-on culinary renaissance could be a very exciting thing to witness.

Of course, that's not to say that Houston's always been receptive to "celebrity chefs." Wolfgang Puck's limited foray into the city is almost too embarrassing to mention West Ave, meanwhile, saw two celebrity chef-driven restaurants close within nearly a year of each other: Trenza, from chef Susie Jimenez (a runner-up on Food Network Star), in 2014 and chef Katsuya Uechi's Katsuya by Starck in 2013. Much like L'Atelier, Katsuya was a highly stylized, exceptionally polished affair from a globally recognized chef set in a high-traffic location in a wealthy ZIP code. It lasted a little over a year.

For its part, Table did not flatly deny that it's turning into L'Atelier, which—you have to admit—is an idea that's just so deliciously far-fetched you can't help but hope it's true. The restaurant discloses that it did recently enter into a management arrangement with Invest Hospitality, writing:

As part of the management services agreement, IH will provide a wide range of operational, brand management, and financial services to TABLE including control of day-to-day operations.

IH is run by Alexandre Gaudelet, a hospitality veteran whose previous job as VP of Food & Beverage at MGM Grand Las Vegas found him overseeing the Vegas outpost of L'Atelier among the MGM Grand's other restaurants. Today, Gaudelet's firm is devoted almost exclusively to running all eight L'Atelier locations as well as La Boutique de L'Atelier de Joël Robuchon, Le Bar de L'Atelier de Joël Robuchon, Le Kiosk de L'Atelier de Joël Robuchon and Catering de L'Atelier de Joël Robuchon. The only non-L'Atelier-affiliated client in IH's portfolio is Monte Carlo–based Chinese restaurant Song Qi. Table on Post Oak would seem an unusual fit with this portfolio maybe the rumors aren't so far-fetched. After all, it's easy enough to imagine ways in which Table's beautiful two-story space could be whipped into something even more glamorous.

It's also easy enough to consider that this move would be perfectly timed: If the rumors prove to be true, this transformation would coincide neatly with the makeover that the Uptown District is currently performing on Post Oak Blvd. Currently, the district boasts over $1 billion in planned commercial activity over the next five years alongside the construction of ever-pricier high rises, high-profile office buildings, transportation improvements and significant greenscaping, which the district hopes will lead to improved pedestrian accessibility along the corridor that connects the Galleria to the glut of new growth centered at San Felipe and Post Oak. The plan right now is for Post Oak Blvd. to look entirely different in 20 years than it does now and to establish this corner of the city as the destination for high-end living, shopping and dining opening L'Atelier right in the midst of it all could certainly be one way to make that vision a reality.

We'll have to wait and see. And we'll update you as information comes in.

Mettre à jour: Reader Tom Gutting reminded us that this would be the third US location, as L'Atelier de Joël Robuchon will be reopening its New York City location this year.

Update, Part Two: Alexandre Gaudelet tells the Chron's Greg Morago that no L'Atelier is forthcoming for Houston at the moment, stating that "Table is never really going away."


Table on Post Oak Might Be Transforming Into L'Atelier de Joël Robuchon

When Table on Post Oak originally opened in January 2011, it was as Philippe, the namesake restaurant of Houston's beloved "French cowboy" chef Philippe Schmit. Success was swift, with Philippe's modern French cuisine receiving a three-star review from Houston Chronicle critic Alison Cook and praise from countless other writers and diners. But by September 2013, the bloom was off the rose Schmit departed his eponymous restaurant, which closed in January 2014 after only three years in business. Within weeks, Philippe's owners had reopened the restaurant—this time with a new name, Table, and a new chef, former chef de cuisine Manuel Pucha.

The new menu at Table under Pucha wasn't particularly French, but it worked. Or perhaps it didn't and a return to Gallic influence is forthcoming, as rumors are currently swirling that Table will soon undergo another transformation—this time into a Texas outpost of L'Atelier de Joël Robuchon, where Houstonians could one day eat $98 poached eggs with Ossetra caviar and smoked salmon or $28 "L'Atelier style spaghetti."

L'Atelier means "workshop" in French, and the set-up at each of the eight L'Atelier de Joël Robuchon restaurants that dot the globe is the same: an open kitchen ringed with seats, which allow guests to watch the chefs at work each night. The restaurant chain is often cited as one of the best in the world—no surprise considering L'Atelier's owner, famed French chef Joël Robuchon, has garnered more Michelin stars in his career than any other chef. The Hong Kong location of L'Atelier de Joël Robuchon claims three stars to its name, while the Paris and Tokyo locations merit a more moderate two stars. L'Atelier counts five other locations, including Las Vegas, London, Bangkok, Singapore and Taipei.

Could that prestigious line-up soon include Houston? A source close to Table on Post Oak confirms that the restaurant is currently undergoing a slow rebranding, to eventually emerge as L'Atelier de Joël Robuchon. It would be only the second US location of the restaurant, and perhaps Houston's first real shot at getting a Michelin star (LOL J/K, that's literally never going to happen, since Michelin barely produces guides for US cities anymore).

Desserts at L'Atelier in Hong Kong | Photo via Flickr user macglee

What this move would mark, however, is the first debut of a megastar chef such as Robuchon into Houston's dining scene since Jean-Georges Vongerichten opened Bank downtown in the Hotel Icon in 2004. Bank closed—like Philippe—after only three short years. It could be argued that Bank was ahead of its time, however, entering the city long before this latest tide of national attention swept over the landscape. Vongerichten's short-lived restaurant provided fertile ground in which some of the city's best culinary minds grew and blossomed, including Jamie Zelko, Philip Speer and the dynamic duo of Bryan Caswell and Bill Floyd, who opened Reef the same year that Bank closed. For a restaurant of L'Atelier de Joël Robuchon's caliber to open in Houston at a time when the city's experiencing a full-on culinary renaissance could be a very exciting thing to witness.

Of course, that's not to say that Houston's always been receptive to "celebrity chefs." Wolfgang Puck's limited foray into the city is almost too embarrassing to mention West Ave, meanwhile, saw two celebrity chef-driven restaurants close within nearly a year of each other: Trenza, from chef Susie Jimenez (a runner-up on Food Network Star), in 2014 and chef Katsuya Uechi's Katsuya by Starck in 2013. Much like L'Atelier, Katsuya was a highly stylized, exceptionally polished affair from a globally recognized chef set in a high-traffic location in a wealthy ZIP code. It lasted a little over a year.

For its part, Table did not flatly deny that it's turning into L'Atelier, which—you have to admit—is an idea that's just so deliciously far-fetched you can't help but hope it's true. The restaurant discloses that it did recently enter into a management arrangement with Invest Hospitality, writing:

As part of the management services agreement, IH will provide a wide range of operational, brand management, and financial services to TABLE including control of day-to-day operations.

IH is run by Alexandre Gaudelet, a hospitality veteran whose previous job as VP of Food & Beverage at MGM Grand Las Vegas found him overseeing the Vegas outpost of L'Atelier among the MGM Grand's other restaurants. Today, Gaudelet's firm is devoted almost exclusively to running all eight L'Atelier locations as well as La Boutique de L'Atelier de Joël Robuchon, Le Bar de L'Atelier de Joël Robuchon, Le Kiosk de L'Atelier de Joël Robuchon and Catering de L'Atelier de Joël Robuchon. The only non-L'Atelier-affiliated client in IH's portfolio is Monte Carlo–based Chinese restaurant Song Qi. Table on Post Oak would seem an unusual fit with this portfolio maybe the rumors aren't so far-fetched. After all, it's easy enough to imagine ways in which Table's beautiful two-story space could be whipped into something even more glamorous.

It's also easy enough to consider that this move would be perfectly timed: If the rumors prove to be true, this transformation would coincide neatly with the makeover that the Uptown District is currently performing on Post Oak Blvd. Currently, the district boasts over $1 billion in planned commercial activity over the next five years alongside the construction of ever-pricier high rises, high-profile office buildings, transportation improvements and significant greenscaping, which the district hopes will lead to improved pedestrian accessibility along the corridor that connects the Galleria to the glut of new growth centered at San Felipe and Post Oak. The plan right now is for Post Oak Blvd. to look entirely different in 20 years than it does now and to establish this corner of the city as the destination for high-end living, shopping and dining opening L'Atelier right in the midst of it all could certainly be one way to make that vision a reality.

We'll have to wait and see. And we'll update you as information comes in.

Mettre à jour: Reader Tom Gutting reminded us that this would be the third US location, as L'Atelier de Joël Robuchon will be reopening its New York City location this year.

Update, Part Two: Alexandre Gaudelet tells the Chron's Greg Morago that no L'Atelier is forthcoming for Houston at the moment, stating that "Table is never really going away."


Table on Post Oak Might Be Transforming Into L'Atelier de Joël Robuchon

When Table on Post Oak originally opened in January 2011, it was as Philippe, the namesake restaurant of Houston's beloved "French cowboy" chef Philippe Schmit. Success was swift, with Philippe's modern French cuisine receiving a three-star review from Houston Chronicle critic Alison Cook and praise from countless other writers and diners. But by September 2013, the bloom was off the rose Schmit departed his eponymous restaurant, which closed in January 2014 after only three years in business. Within weeks, Philippe's owners had reopened the restaurant—this time with a new name, Table, and a new chef, former chef de cuisine Manuel Pucha.

The new menu at Table under Pucha wasn't particularly French, but it worked. Or perhaps it didn't and a return to Gallic influence is forthcoming, as rumors are currently swirling that Table will soon undergo another transformation—this time into a Texas outpost of L'Atelier de Joël Robuchon, where Houstonians could one day eat $98 poached eggs with Ossetra caviar and smoked salmon or $28 "L'Atelier style spaghetti."

L'Atelier means "workshop" in French, and the set-up at each of the eight L'Atelier de Joël Robuchon restaurants that dot the globe is the same: an open kitchen ringed with seats, which allow guests to watch the chefs at work each night. The restaurant chain is often cited as one of the best in the world—no surprise considering L'Atelier's owner, famed French chef Joël Robuchon, has garnered more Michelin stars in his career than any other chef. The Hong Kong location of L'Atelier de Joël Robuchon claims three stars to its name, while the Paris and Tokyo locations merit a more moderate two stars. L'Atelier counts five other locations, including Las Vegas, London, Bangkok, Singapore and Taipei.

Could that prestigious line-up soon include Houston? A source close to Table on Post Oak confirms that the restaurant is currently undergoing a slow rebranding, to eventually emerge as L'Atelier de Joël Robuchon. It would be only the second US location of the restaurant, and perhaps Houston's first real shot at getting a Michelin star (LOL J/K, that's literally never going to happen, since Michelin barely produces guides for US cities anymore).

Desserts at L'Atelier in Hong Kong | Photo via Flickr user macglee

What this move would mark, however, is the first debut of a megastar chef such as Robuchon into Houston's dining scene since Jean-Georges Vongerichten opened Bank downtown in the Hotel Icon in 2004. Bank closed—like Philippe—after only three short years. It could be argued that Bank was ahead of its time, however, entering the city long before this latest tide of national attention swept over the landscape. Vongerichten's short-lived restaurant provided fertile ground in which some of the city's best culinary minds grew and blossomed, including Jamie Zelko, Philip Speer and the dynamic duo of Bryan Caswell and Bill Floyd, who opened Reef the same year that Bank closed. For a restaurant of L'Atelier de Joël Robuchon's caliber to open in Houston at a time when the city's experiencing a full-on culinary renaissance could be a very exciting thing to witness.

Of course, that's not to say that Houston's always been receptive to "celebrity chefs." Wolfgang Puck's limited foray into the city is almost too embarrassing to mention West Ave, meanwhile, saw two celebrity chef-driven restaurants close within nearly a year of each other: Trenza, from chef Susie Jimenez (a runner-up on Food Network Star), in 2014 and chef Katsuya Uechi's Katsuya by Starck in 2013. Much like L'Atelier, Katsuya was a highly stylized, exceptionally polished affair from a globally recognized chef set in a high-traffic location in a wealthy ZIP code. It lasted a little over a year.

For its part, Table did not flatly deny that it's turning into L'Atelier, which—you have to admit—is an idea that's just so deliciously far-fetched you can't help but hope it's true. The restaurant discloses that it did recently enter into a management arrangement with Invest Hospitality, writing:

As part of the management services agreement, IH will provide a wide range of operational, brand management, and financial services to TABLE including control of day-to-day operations.

IH is run by Alexandre Gaudelet, a hospitality veteran whose previous job as VP of Food & Beverage at MGM Grand Las Vegas found him overseeing the Vegas outpost of L'Atelier among the MGM Grand's other restaurants. Today, Gaudelet's firm is devoted almost exclusively to running all eight L'Atelier locations as well as La Boutique de L'Atelier de Joël Robuchon, Le Bar de L'Atelier de Joël Robuchon, Le Kiosk de L'Atelier de Joël Robuchon and Catering de L'Atelier de Joël Robuchon. The only non-L'Atelier-affiliated client in IH's portfolio is Monte Carlo–based Chinese restaurant Song Qi. Table on Post Oak would seem an unusual fit with this portfolio maybe the rumors aren't so far-fetched. After all, it's easy enough to imagine ways in which Table's beautiful two-story space could be whipped into something even more glamorous.

It's also easy enough to consider that this move would be perfectly timed: If the rumors prove to be true, this transformation would coincide neatly with the makeover that the Uptown District is currently performing on Post Oak Blvd. Currently, the district boasts over $1 billion in planned commercial activity over the next five years alongside the construction of ever-pricier high rises, high-profile office buildings, transportation improvements and significant greenscaping, which the district hopes will lead to improved pedestrian accessibility along the corridor that connects the Galleria to the glut of new growth centered at San Felipe and Post Oak. The plan right now is for Post Oak Blvd. to look entirely different in 20 years than it does now and to establish this corner of the city as the destination for high-end living, shopping and dining opening L'Atelier right in the midst of it all could certainly be one way to make that vision a reality.

We'll have to wait and see. And we'll update you as information comes in.

Mettre à jour: Reader Tom Gutting reminded us that this would be the third US location, as L'Atelier de Joël Robuchon will be reopening its New York City location this year.

Update, Part Two: Alexandre Gaudelet tells the Chron's Greg Morago that no L'Atelier is forthcoming for Houston at the moment, stating that "Table is never really going away."


Voir la vidéo: Joue de boeuf et huile dolive de Pierre-Louis Marin chez Joël Robuchon (Mai 2022).


Commentaires:

  1. Jarren

    Une réponse intelligible

  2. Joachim

    Il y a quelque chose. Merci pour une explication. Je ne le savais pas.

  3. Gaffney

    merveilleusement

  4. Gaige

    Il n'est pas prévu



Écrire un message